5ème édition de la journée multiculturelle du Niger en Belgique Promouvoir le patrimoine culturel du Niger loin des frontières du pays

Bureau d’Arnibel

La 5ème journée multiculturelle du Niger à Bruxelles, organisée par l’Association des ressortissants nigériens
en Belgique (ARNiBEL) le samedi 23 juin dernier a, comme les précédentes éditions, tenu
toutes ses promesses. En effet, ARNiBEL a fait le plein de la salle de Birmingham Palace, lieu de la
manifestation où nos compatriotes de la Belgique, de la France et d’Allemagne ont massivement fait
le déplacement, pour marquer leur solidarité à l’occasion de cet évènement. Un évènement qui a débuté sur des chapeaux de roue, avec une conférence débat sur le
thème si cher et d’actualité de l’immigration, présenté
par le Pr Mamoudou Djibo, PHD, venu spécialement
pour la circonstance. Ce dernier a fait une présentation
très succincte et limpide sur les mouvements migratoires
depuis la naissance de l’humanité à nos jours,
en mettant toutefois, un accent particulier sur les flux
migratoires de notre époque, où le phénomène
est devenu de plus en plus très préoccupant sur tous
les continents et spécifiquement en Europe du Nord.
Dans un langage clair, propre à un émminent universitaire, le Pr Mamoudou Djibo a brossé la situation de cette immigration où dans
les faits, on constate bien que les africains au sud du Sahara émigrent peu contrairement aux idées répandues. Et au Niger, cette
immigration est, chiffres à l’appui, quasi insignifiante même si le pays reste et demeure de par sa situation géographique, le point de
départ de cette immigration vers l’Europe. Profitant de l’occasion, Mamoudou Djibo a lancé un appel pour une prise de conscience générale
du phénomène qui est lié beaucoup plus, aux conditions économiques déplorables et des situations politiques désastreuses
dans certains cas sur le continent africain. Une situation qui trouvera assurément une solution appropriée, lorsque toutes
les parties prenantes vont créer des meilleures conditions de vie et d’existence pour les populations en quête d’une vie meilleure.Après cette conférence débat fortement appréciée par l’assistance, la 5ème journée multiculturelle s’est poursuivie avec une exposition des produits de l’artisanat
du riche patrimoine culturel du Niger. De nombreux visiteurs ont apprécié la qualité et la variété de ces produits qui font en outre la fierté de notre pays loin de ses frontières. Le clou de la manifestation, est sans aucun doute, la soirée culturelle où quelques groupes musicaux se sont
produits à la grande satisfaction du public venu très nombreux dans la salle de spectacle de Birmingham Palace à Bruxelles. Mais auparavant, le Président de l’Association des Ressortissants des Nigériens en Belgique M. Hama Ali a livré un important message, dans lequel il a salué
la forte mobilisation de nos compatriotes lors de cette journée. Le jeune président d’ARNIBEL a insisté sur la solidarité, socle de l’association,
l’entraide et le rassemblement des Nigériens de la diaspora vivant en Belgique, qui constituent une force réelle à même d’aider tous nos compatriotes à s’intégrer parfaite

parfaitement en terre d’accueil.
Ce fût ensuite autour du Premier conseiller de l’ambassade du Niger à Bruxelles, M. Issiakou Souleymane de s’adresser à l’assistance à cette occasion. Ce dernier, tout en saluant l’initiative d’ARNIBEL d’organiser chaque année une manifestation culturelle et artistique de grande ampleur,
pour célébrer le Niger en Belgique, a loué la qualité de l’organisation de cette 5ème édition. Le Premier conseiller a terminé son allocution en prodiguant de sages conseils, très utiles à nos compatriotes
qui doivent nécessairement dans un esprit de dialogue et de solidarité, oeuvrer pour une meilleure coexistence pacifique sur cette terre d’accueil, afin, a-t-il souligné de bien parfaire
leur totale intégration. Il faut noter la présence effective et très remarquée du
tout nouveau bureau élu du Haut Conseil des Nigériens en Belgique représenté par son vice-président,
M. Saidou Bagué Mounkaila à cette manifestation, qui de l’avis de tous, a été une réussite totale.
L’entrée en scène des groupes musicaux venus du Niger, a maintenu une parfaite
et agréable ambiance dans la salle, où le public s’est régalé durant toute la soirée au rythme de la musique nigérienne qui a fait vibrer ses fans.
Tiémogo Abdoulaye
AP/ à Bruxelles

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*