ASSOCIATION DES RESSORTISSANTS NIGERIENS DE Belgique (ARNIBEL)Rue Heyvaert 37, 1080 Bruxelles, Belgique

Bureau d’Arnibel

Déclaration des Ressortissants Nigériens de Belgique relative au vote de la Diaspora
 
Très préoccupée par la situation née de la décision de la CENI de ne pas  enrôler, voire d’organiser les élections législatives et présidentielles au niveau de la diaspora, les ressortissants nigériens de Belgique réunis au siège de leur association ARNIBEL, ce jour samedi 11/07/20 à son siège, font la déclaration suivante :
 
La situation sanitaire mondiale née de la crise du Covid -19 a, depuis 5 mois, obligé le monde à se réinventer.
 
En effet, cette situation a mis à rude épreuve le quotidien de la population mondiale, malgré tout, les activités de tous les jours, ont repris progressivement et certaines ont continué partout de par le monde.
 
Chers compatriotes,
 
Parallèlement et à l’instar de plusieurs pays africains et du monde, notre pays le Niger s’active à organiser des élections générales.
 
Cependant, contrairement à des pays comme la Côte d’Ivoire, le Benin ou encore, la Guinée qui se mobilisent pour l’enrôlement de leur diaspora, au Niger, le processus d’enrôlement de sa diaspora est bloqué.  
 
Quel fut notre surprise d’apprendre  la décision  de la CENI à ne pas pouvoir organiser les présidentielles  et  législatives au niveau de  la diaspora dans un premier temps et proposer de faire des partielles en janvier prochain, dans un second temps ?
 
La diaspora nigérienne pourtant reconnue par la loi électorale comme une circonscription partie intégrante du registre électoral, la 9ème région du Niger est de fait exclue du processus électoral à venir, et ce malgré la reconnaissance universelle du caractère fondamental du droit de vote pour tout citoyen quel qu’il soit et ou qu’il soit.
 
Nous pensons que cette décision est une atteinte manifeste du droit de vote à l’expression de la citoyenneté d’une catégorie de nigériens.
 
Si, l’arrêt de la Cour Constitutionnelle du 15 juin 2020, invoque la crise sanitaire comme un cas de force majeure empêchant toute opération d’enrôlement de nigériens de la diaspora, argument évoqué par la CENI suite à sa saisine par Monsieur le Premier Ministre, rien, absolument, rien, à l’heure actuelle, nous fait croire que la situation va être différente d’ici janvier 2021.
Pire, selon plusieurs informations concordantes, (de la part de plusieurs virologues, et l’enregistrement des cas des pays qui se reconfinent), le Covid -19 ne va pas disparaitre, l’automne et l’hiver prochains sont à redouter, nous devrons donc  apprendre à vivre avec.
 
Q’ALLAH Soubahana  Wata’la  protège le Niger, son Peuple et le monde entier. Amen !
 
Le vote des nigériens de l’extérieur et sa routine témoignent de ce que les élections nigériennes sont devenues une affaire globale, se déroulant désormais dans plusieurs pays.
 
Ce vote donc témoigne si besoin en est qu’il est installé durablement dans le paysage institutionnel et l’imaginaire national relève l’importance de cette citoyenneté transnationale.
 
Chers compatriotes,
 
Ce droit de vote chèrement acquis est une victoire démocratique irréversible à laquelle la diaspora est attachée, ainsi que l’atteste la participation lors des dernières élections, certes plus faible qu’au pays, mais relativement forte au regard du symbole qu’il représente au sein de la communauté nigérienne de l’extérieur.
 
Les électeurs de la diaspora votent également pour participer à une action collective du changement social, autant que le lien symbolique, la volonté de participer au développement du Niger, explique pour certains leur participation au vote.
 
Mes chers con-citoyens,
 
Eu égard de ce qui précède, l’Association des Ressortissants Nigériens de Belgique :
 
–       Rappelle au Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mahamadou Issoufou, les promesses et les conclusions du forum de la DIASPORA tenu à Niamey en août 2012 ;      
 
–       Exhorte les Pouvoirs Publics à travers le Ministère des Affaires Etrangères et les Représentations diplomatiques, à  tout mettre en œuvre pour assurer à la diaspora, la jouissance effective de ses droits, car il est techniquement encore possible de nous enrôler :
 
–       Exige de la CENI, le respect du droit des nigériens et nigériennes de la diaspora à participer à toutes les élections présidentielles et législatives ; et ne sauraient être exclus d’aucun de ces scrutins ;
 
–       Informe la CENI que les nigériens et les nigériennes de la Diaspora et des représentations diplomatiques regorgent d’expertises capables de mener à bien ces opérations ;
 
–       Rappelle à toute la diaspora que cette question cruciale de notre vote est une question citoyenne et non politique et les appelle à la mobilisation générale en vue de faire créer les conditions de notre participation aux élections générales du pays de 2020-2021.
 
Enfin, Arnibel demande  à tous les acteurs de se retrouver autour d’une table afin de créer les conditions de l’organisation d’élections crédibles, inclusives et transparentes acceptées de tous.
 
Nous prions Dieu, le tout puissant pour que ces élections générales à venir se déroulent dans les meilleures conditions.
 
Que Dieu, le tout puissant, le Clément et le miséricordieux veille sur le Niger et son peuple, Amine.
 
Vive le Niger
Et Vive Arnibel
 
Je vous remercie
 
Fait à Bruxelles, le 11.07.2020


                                                                                                               

Pour l’Association des Ressortissants Nigériens de Belgique (ARNIBEL),
 
Le Président
ALI HIMA Hamadou
  
 
ASSOCIATION DES RESSORTISSANTS NIGERIENS DE BELGIQUE
Rue Heyvaert 37, 1080 Bruxelles, Belgique info@arnibel.be www.arnibel.be, Tel : 0497/ 80 42 06

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*